Agriculture

Assurer un niveau élevé de l'approvisionnement de notre pays et son peuple dans la qualité de la nourriture. La Suisse dirige une politique agricole indépendante qui promeut une agriculture efficace agissant en conformité avec les principes de l'économie d'entreprise.

Asile

Les abus et les échecs actuels dans le domaine de l'asile doivent être immédiatement poursuivis et corrigées afin que la Suisse puisse continuer à aider les gens en danger. Il faut commencer à accepter les gens qui ont vraiment besoin d'aide.

Culture

Au cours des dernières années, notre culture, nos traditions sont en train de changer. L'influence de différents facteurs ont fait que la culture et les traditions de la Suisse font toujours moins partie de la vie quotidienne du citoyen. Nous devons les trouver, les retrouver, de sorte que dans l'avenir, nous allons continuer à nous distinguer.


Economie

L'augmentation de la réglementation dans le domaine économique doit être arrêté. Nous devons réduire le nombre de lois et règlements, ainsi que la bureaucratie actuelle, parce que ces interventions de l'État étouffent le développement économique, la croissance, la créativité et la responsabilité individuelle, le secteur privé.

Energie

La Suisse ne peut pas et ne doit pas abandonner l'énergie nucléaire, une ressource durable, très efficace qui contribue à l'indépendance énergétique du pays. Les sources d'énergie alternatives et renouvelables doivent être développées en conformité avec les lois du marché, sans subventions et autres mesures de redistribution.

Politique étrangère

La politique étrangère de la Suisse est ouverte sur aumonde. Au cours des dernières années, ne sert plus les intérêts de son propre peuple, mais plutôt les Etats qui nous entourent. Notre neutralité et d'indépendance est en danger. L'adhésion à l'Union européenne, qu'elle soit directe ou rampante, doit être strictement rejetée. Oui pour une plus grande ouverture économique aux BRICS.

Immigration

Le bon fonctionnement et la prospérité des citoyens de l'État nécessitent une haute et une profonde connaissance et la compréhension des structures communautaires et une intégration culturelle. Ceux qui veulent participer à notre modèle social, qui a prouvé son efficacité, doit satisfaire les exigences. Actuellement, le pourcentage des étrangers en Suisse est de 23%. 

Famille

L'homme et la femme sont égaux dans la société et la vie professionnelle. La famille traditionnelle, l'homme et la femme, chrétienne, qui sont le fondement de la société, devraient recevoir plus d'allégements fiscaux. Les parents sont responsables de l'éducation de leurs enfants, pas l'état!

Finance

La priorité devrait être accordée à la planification de l'abandon de certaines tâches de l'Etat et le frein à l'endettement dans le budget fédéral. Le secret bancaire, le rempart de la place financière suisse, doit être défendue à tout prix!

Fiscalità

L'introduction de nouveaux impôts ou une augmentation de ces impôts ou autres prélèvements devraient être strictement évités. Au lieu de cela, nous devons réduire la charge fiscale de la classe moyenne et l'économie. Afin de faciliter une meilleure qualité de vie, que la Suisse a déjà.

Formation

Rampante dégradation de notre système d'éducation publique, une fois axée sur la performance et la pratique, doit être arrêté. Vous devez donner une incitation à la formation professionnelle. Interdire la formation des apprentis frontaliers. Oui à l'enseignement des dialectes dans les écoles maternelles (schwiizerdütch, tessinois, Walser, ...).

Langues

Dans les dernières décennies dans notre pays, composé de quatre langues officielles, a eu lieu à un changement radical de direction en matière de l'enseignement des langues dans l'éducation. L'anglais a pris la place de l'italien dans la plupart des cantons et maintenant est en train de faire la même fin, le français. Il est temps d'arrêter tout ça et redonner la priorité aux langues nationales dans nos écoles!

Santé

L'explosion des coûts des soins de santé doit être contrôlée par la concurrence, une plus grande transparence des comptes et la sensibilisation de coûts excessifs.

Sécurité

La justice et l'exécution des jugements devraient prendre une plus rigoureuse et plus fort contre la criminalité croissante qui touche la Suisse. Les droits des victimes devraient avoir préséance sur ceux des délinquants. Il faut veiller à une présence accrue des forces de police dans les zones de frontière. 

Socialité

L'assurance sociale est sur ​​le point d'une expansion inconsidérée des services et d'un abus intolérant. Cette évolution catastrophique ne doit pas être pris en charge par une augmentation des revenus, mais doit être corrigée par une réduction des dépenses.

Sport

Le sport populaire favorise la santé publique et le plaisir de la vie. En ce qui concerne le sport d'élite, c'est d'une grande importance économique. Les deux formes de sport devraient être encouragés, mais l'excès comme le dopage, la violence et le vandalisme doivent être sévèrement combattus. Il serait souhaitable de disposer d'une plus grande prévalence de jeux traditionnels dans les régions du pays où ils ne sont pas actuellement pratiqués.

Trasports

Le citoyen est libre de choisir les moyens de transport. Les routes et les autoroutes doivent être construits et entretenus en conformité avec ces exigences. Les revenus provenant de la rue et du chemin de fer devrait également être investi, ce qui n'est actuellement pas le cas, en privilégiant la voie ferrée. Oui à un renforcement de l'infrastructure des transports publics, mais pas avec des fonds provenant de la route!